fbpx

CHECOIN : les montagnes russes

Jean Marie Corda Le Dictateur Du CheCoin

Où en sommes-nous deux semaines plus tard ?

Une semaine mouvementée

Il nous en a fait voir de toutes les couleurs ce CHECOIN. Nous sommes montés jusqu’à 50 millions de dollars (US) de Market Cap (ou capitalisation de marché, indicatif qui permet de mesurer la valeur d’un crypto-actig) en 8 jours seulement pour redescendre 4 jours plus tard à 5 millions ! Pourtant le noyau dur des holders (dans le jargon, toute personne détenant une cryptomonnaie, mais qui n’a rien vendu quoi qu’il ce soit passé) est toujours là, plus soudé que jamais et, au moment où je tape ces lignes, le CHECOIN, malgré sa nature de memecoin, s’est stabilisé entre 10 et 12 millions.

Le calme après la tempête

Après une ascension fulgurante, une bonne dose d’euphorie suivi d’une certaine gueule de bois (et même un nouveau coin créé et parent du CHECOIN, le GUEVARA) et même un article dans la presse économique Suisse (sic), il a bien fallu poser quelques constats et remettre de l’ordre dans tout ça. La road map (l’itinéraire) a été refaite, la direction a changé de main et le CHECOIN va devenir une cryptomonnaie solide.

Le CHECOIN s’est aussi une armée. Plus précisément, une communauté bien soudée et suffisamment ferrée en marketing pour tracer impitoyablement son chemin dans la DeFi (Decentralized Finance – la finance décentralisée, qui est l’environnement dans lequel le CHECOIN et les memecoins naissent et évoluent). Celle-ci va très bientôt être ré-organisée afin d’en démultiplier la force de frappe.

Pour reprendre les termes de Tugan lui-même : (…) on reprend le marketing agressif. Team assemblée, coordonnée et organisée. On va gérer Che comme un business et plus comme une blague entre singes sous cocaïne.

Courbe du CheCoin Et Market Cap

50 millions de Market Cap

Il y a de quoi être fier. Parti de rien, le CHECOIN a atteint un tel sommet en 8 jours nous stupéfiant tous. Il faut bien reconnaître que nous y sommes montés trop vite et sur ce parcours semé d’embûches, nous ne sommes encore que des débutants en matière de cryptomonnaies (moi le premier). Aussi, quelques erreurs de communication ont été commises et, arrivés au sommet du Market Cap, l’itinéraire du CHECOIN n’était plus assez clair pour avoir l’assurance de continuer sur des bases solides. Beaucoup ont pris peur, devant les sommes accumulées d’autres ont même perdu la tête et ont quitté le navire (les headless chickens).

Devant autant d’effervescence et, ne nous mentons pas, de pareils montant individuellement accumulés en plus d’autant de talents assemblés au sein de la communauté derrière le CHECOIN, une quantité remarquable d’initiatives créatrices et de talents ce sont révélés. Il est vrai, ce ne furent pas forcément que des idées judicieuses, mais tout cela à au moins le mérite d’être franchement marrant.

C’est ainsi que le GUEVARA a vu le jour.

Meme CheCoin & GUEVARA

Le GUEVARA

Une équipe de créateurs de cryptomonnaies, qui prêtait main forte au CHECOIN depuis le début nous a rejoint dans l’aventure à leur manière : créer une cryptomonnaie parente du CHECOIN et qui travaillerait en symbiose avec. En somme, réussir un écosystème où deux coins s’assemblent, rendant ainsi le CHECOIN encore plus résilient.

Plus concrètement, le GUEVARA est une cryptomonnaie elle aussi basée sur un système de dividendes (dont les possesseurs sont rétribués de la même façon qu’avec le CHECOIN), mais au lieu de les percevoir en BNB, ils le sont directement en CHECOIN. Ainsi, le GUEVARA va piocher dans le CHECOIN pour distribuer les dividendes alimentant ainsi le volume des transactions et faisant ainsi perdurer son existence.

Courbe du GUEVARA Et Market Cap

L’idée, certes expérimentale, étant de réussir un écosystème qui s’équilibre de lui-même tout en croissant harmonieusement… et faisant perdurer la blague. Du CHECOIN, nous passons au GUEVARA et la possibilité pour les détenteurs de CHECOIN de créer son propre coin à partir du code de celui-ci va bientôt apparaître !

En effet, nous allons voir une franchise de cryptomonnaie communistes (sic) qui travailleront main dans la main, poussées par la communauté et qui alimenteront à leurs tours le CHECOIN. De simples investisseurs, nous deviendrions créateurs de monnaies… Ne serait-ce que pour le délire, l’aventure en vaut la peine.

À titre personnel, j’adore l’initiative. Je n’ai aucune idée d’où cela va nous mener précisément, mais je veux vraiment voir.

Affiche CheCoin Humoristique Comme Un Film

Jean-Marie Corda el dictator de CheCoin

Malgré l’extrême volatilité du CHECOIN et un milieu aussi hostile que peut l’être la DeFi, on a pu constater la puissance de la communauté derrière le CHECOIN durant son ascension. C’est encore cette même cohésion que l’on retrouve de l’autre côté alors que nous descendions et maintenant aussi, alors que nous nous sommes stabilisés entre 10 et 12 millions depuis quelques jours.

La chute a été rude (pas de doute qu’il y en aura d’autres), l’enthousiasme et les émotions furent de la même intensité. Si nous voulons faire du CHECOIN un triomphe il nous faut revenir à la raison et remettre dans l’ordre dans tout ça.

Certes, l’impulsion de départ, c’est Tugan et sa petite équipe qui l’ont insufflé. D’autres vétérans du milieu de la cryptomonnaie, devant le momentum sont venus apporter un soutien bienveillant et se greffer à l’aventure, mais ce qu’il manquait, c’était un meneur d’hommes.

La particularité du CHECOIN par rapport aux autres memecoins, c’est que nous avons des visages, ceux de Tugan et Jean-Marie Corda, ainsi qu’une communauté clairement identifiable posés dessus et certifiant que nous sommes au-delà du simple meme.

Encore faut-il, pour garder notre coin en santé et qu’il poursuive sa croissance, que la communauté se coordonne efficacement. Avec plus de 10 000 holders au sein de laquelle on retrouve une communauté de plus de 5000 hommes, la CheCoin Army, voilà qui pourrait vite partir dans tous les sens et c’est là que Jean-Marie Corda intervient.

Fort d’avoir fédéré autours de lui une communauté tangible et soudée (un réseau international d’entrepreneurs et que l’on retrouve en bonne partie dans la CheCoin Army), DBL, de l’avoir mené vers des résultats très honorables en à peine deux ans d’existence, c’est à partir de ces bases que JM Corda a prit la direction humaine du CheCoin (le management). Après tout, Tugan reconnaît lui-même volontiers que ce n’est pas là sa tasse de thé, ni sa force.

Le mot d’ordre : Je vais aller à mon rythme et mon rythme, c’est celui d’un bâtisseur de civilisation. Je prends mon temps, mais putain, c’est solide. (…) Considérez qu’on part d’un million [de Market Cap] et qu’on va prendre un million toutes les semaines. (…) Rappellez-vous, un shitcoin ou un memecoin c’est un truc qui crève en 4 heures. Là, ça c’est 10 jours et on est toujours vivant. C’est vrai que ça a été la tempête. J’ai pas signé pour ça, là c’est moi qui suis en charge. On arrête la tempête, je vais avoir un plan carré, je ne vais pas misé sur des trucs qui ne dépendent pas de moi (…), je vais prendre le contrôle sur tout de A à Z et je me libère moi-même des attentes illusoires. (…) On va commencer à penser à notre santé mentale. (…) On est des entrepreneurs, on est des marketeurs cryptos, on est aussi des mecs qui veulent profiter de cette espace intéressant, créatif et intelligent [qu’est devenue le CHECOIN] et on va s’calmer, on va se remettre à dormir et on arrête le Go To The Moon en cinq minutes. C’est fini. (…) Je préfère qu’on construise lentement, qu’on consolide la pool de liquidité pour que les échanges se fassent de manière fluide et qu’on ait pas des pics ou n’importe quoi qui inquiète les gros investisseurs, j’espère qu’on va grossir lentement, solidement et c’est pour ça que je vais me battre. Les mecs qui essaient de mettre la pression (…), je les ban. (…) On va être le SolidCoin, on va construire brique par brique. (…) Je vais manager les troupes et je vais les manager d’une main de fer.

Se protéger des scams (fraudes)

Pour moi le premier, tout cela est on ne peut plus stimulant. Avec les cryptomonnaies, pour beaucoup d’entre nous, c’est un nouveau continent que l’on voit surgir. Grâce au CHECOIN, nous le faisons à bord d’une caravelle unique en son genre.

Prenons quand même le temps de nous poser et de reconsidérer la DeFi et ses risques.

Un mot sur la DeFi

La finance décentralisée, n’étant pas régie par des systèmes de régulations sur l’ensemble ou l’entièreté des transactions qui s’y déroulent, chacun est libre d’y faire ce qu’il veut et c’est pourquoi l’on y voit apparaître pléthore de shitcoins. C’est aussi pourquoi le meilleur et le pire de l’humanité (sur Internet) s’y retrouve.

De belles initiatives (et un peu idéalistes) comme le CHECOIN peuvent y voir le jour, un groupe d’amis peut y lancer une cryptomonnaie pour le simple plaisir, mais les pires fraudes s’y retrouvent aussi. C’est même ce que nous avons pu connaître au lancement du CHECOIN le 27 Juillet dernier.

À savoir, un fraudeur, profitant de la confusion et de la cohue du lancement, avait glissé un faux contrat portant le nom du CHECOIN, récoltant ainsi plusieurs mises que des investisseurs avaient posé dans les premières minutes. Dernièrement, une whale (dans le jargon, investisseur détenant une somme pouvant représenter à elle seule un gros pourcentage de la marketcap) parmi nous, s’est fait subtiliser son Metamask (portefeuille virtuel où l’on dépose ses cryptomonnaies) et vendre à sa place ses millions de CHECOINS sans jamais toucher le moindre dollars de bénéfices…

Prudence

Le répétera-t-on assez ? Prenez garde dès l’instant où vous mettez un pied dans les cryptomonnaies. Ne révélez jamais la clef privé de votre Metamask à qui que ce soit, noté sur une feuille votre seed phrase et cachez là dans un coffre fort si vous en avez un, branchez votre Metamask à un ledger (clef sécurisée spécialement conçue pour y déposer des cryptomonnaies), etc.

CHECOIN round 2

Deux semaines maintenant et déjà beaucoup d’épreuves et de dips spectaculaires derrière nous et nous sommes toujours debout.

  • Passer de 50 millions de Market Cap à 5 millions en 4 jours.
  • Le GUEVARA a vu le jour.
  • Jean-Marie Corda a prit la direction des troupes.
  • Nous aurons bientôt l’occasion de créer nos propres coins parents du CHECOIN et acteurs d’une franchise de cryptomonnaies communistes.

Nous n’en sommes encore qu’au début, si jamais l’envie vous prend de nous rejoindre, vous pouvez toujours passer par ici (il s’agit de mon lien vers le groupe Telegram – messagerie et réseau social à la fois – officiel du CHECOIN).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *